Aeonium leucoblepharum Somalie
  • Aeonium leucoblepharum Somalie
  • Aeonium leucoblepharum Somalie
  • Aeonium leucoblepharum Somalie © Tomáš Mazuch

A. leucoblepharum Somalie

22,00 €
TTC

L'aeonium leucoblepharum de Somalie est probablement de toutes les espèces d'Afrique de l'Est et d'Arabie celle qui a les lignes les plus pures. Ses rosettes sont simples et peuvent être larges, elles sont rapidement nombreuses et leur vert est toujours rafraîchissant. Nous l'avons observé et étudié sur place, aux limites entre le Somaliland et le Puntland. Regardant le Golfe d'Aden, il bénéficie de l'humidité qui persiste en altitude quand plus bas le désert est aride. Nous aimons particulièrement cette espèce et son développement volontiers foisonnant. Un très beau représentant du genre Aeonium sur la pointe de la Corne de l'Afrique.

Quantité


Deux pages de ce site à connaître absolument :

Livraison : toutes les informations relatives aux délais d'expédition et des conseils pour bien accueillir les plantes.

Guide de culture : les bases pour bien prendre soin de ses aeonium au jour le jour.

N'hésitez pas à nous suivre sur notre page Facebook

Pour les aeonium d'Afrique de l'Est, voir également :

aeonium stuessyi
aeonium leucoblepharum d'Éthiopie
aeonium leucoblepharum du Yémen

Parce que seule la forme que l'on pense yéménite est vraiment connue, on croit que l'aeonium leucoblepharum est forcément coloré avec des feuilles striées. Il n'en est rien. La forme que nous présentons ici en exclusivité est celle qui pousse sur quelques montagnes du nord de la Somalie (Shimbiris, non loin d'Erigavo) et qui semble hélas avoir disparu de Djibouti : ses feuilles sont vertes en toute saison, avec un fin liseré rouge en été. C'est une espèce d'une très grande robustesse qui peut aussi bien rester dressée que prendre un port retombant. Dans tous les cas il est beau et ne peut être confondu avec aucune des espèces des Canaries ou de Madère.

Comme on le sait, les botanistes jusqu'ici ne se sont pas suffisamment penchés sur la grande diversité des formes que peut prendre l'aeonium leucoblepharum suivant ses régions d'implantation. Son territoire est tellement vaste ! Les aeonium savent si bien s'adapter au milieu que ses formes et finalement son identité profonde sont forcément distinctes puisque, suivant la géologie et l'influence du climat, il va s'adapter, évoluer, muter.

Comme pour toutes les espèces botaniques, nous avons produit les plants commercialisés par semis C'est à John Lavranos et à Leonard Eric Newton l'on doit la découverte de cette espèce et à leur retour d'une expédition cet aeonium leucoblepharum unique a circulé dans quelques rares collections. Et nous remercions le chercheur tchèque Tomáš Mazuch. Après ses expéditions au Somaliland, nous avons pu avoir la confirmation définitive : notre souche de leucoblepharum somalien est bien celle qu'il a rencontrée dans les montagnes au nord d'Erigavo. Notre mission en Somalie à l'été 2021 a confirmé tout cela.

Les tiges de cet aeonium sont très solides et épaisses. Il résiste mieux au froid et à l'humidité que la plupart des autres aeonium et ramifie aussi librement que généreusement. Il se plaît très bien en serre froide mais si vous avez le possibilité de le mettre au jardin, c'est là qu'il se développera avec le plus de force.

Bien que somalien, cet aeonium préfère être protégé des plus fortes chaleurs estivales. Si vous le cultivez en pot, n'hésitez pas à le placer sous un arbre pendant les mois les plus chauds de l'année.

Fiche technique

Nom botanique complet
Aeonium leucoblepharum, Webb ex A. Rich
Mode de production
Semis à la ferme botanique
Lieux de présence dans la nature
Somalie et Djibouti
Culture et entretien
Très facile
Type végétal
Ramifié avec un développement important
Couleur des fleurs (pétales)
Jaune
Hauteur maximale
20-30 cm
Port de la plante
Buissonnant, presque rampant
Exposition
Soleil ou mi-ombre
Tolérance à l'humidité
Très bonne
Rareté en culture
4- Très rare
Région d'origine
Afrique de l'Est et Yémen