Aeonium ciliatum
  • Aeonium ciliatum
  • Aeonium ciliatum
  • Aeonium ciliatum

Aeonium ciliatum

20,00 €
TTC

On le reconnaît de loin : la tige ou le tronc de sa rosette principale peut dépasser un mètre de hauteur. En supplément, un signe distinctif particulièrement gracieux le distingue : au bas de cette tige, une corolle de rosettes de petite ou grande taille apparaît rapidement et donne à l'aeonium ciliatum ce port charmant et étonnant. Un choix idéal quand on aime la majesté des grands monocarpiques et qu'on ne veut pas les perdre à la floraison de leur unique rosette.

Attention : nos plants d'Aeonium ciliatum ont été malmenés par la tempête. Ceux que vous commanderiez en porteront inévitablement des cicatrices, le plus souvent passagères.

Quantité
Actuellement en culture

Deux pages de ce site à connaître absolument :

Livraison : toutes les informations relatives aux délais d'expédition et des conseils pour bien accueillir les plantes.

Guide de culture : les bases pour bien prendre soin de ses aeonium au jour le jour.

N'hésitez pas à nous suivre sur notre page Facebook

L'aeonium ciliatum est extrêmement intéressant par son port original et imposant. À première vue, sa rosette principale pouvant monter jusqu'à un mètre de hauteur rappelle celle de l'aeonium urbicum. Les deux espèces sont d'ailleurs trop souvent confondues ou mélangées. Mais l'aeonium ciliatum, à la différence de tout autre, produit près de la base une couronne de rosettes élancées. Ces rosettes secondaires peuvent longtemps rester de taille modeste mais il n'est pas rare qu'elles également la taille de la rosette principale, surtout quand cette dernière s'apprête à disparaître après la floraison. 

Il doit son nom aux nombreux cils souvent épais qui bordent ses feuilles. Celles-ci sont bordées de rouge et une nervure proéminente les traverse. 

Ciliatum est par excellence un aeonium pour la pleine terre, même si nous le réussissons parfaitement en pot. Dès que vous lui donnez de la place, il prend d'autres proportions et en quelques années il devient majestueux : les rosettes secondaires finissent par atteindre la même taille que la rosette principale et il peut à lui avec un unique seul former comme une petite forêt d'aeonium d'une incroyable vigueur.

Si vous le laissez en pot, les rosettes annexes seront facilement retombantes : choisissez donc un contenant suffisamment haut pour que celles-ci ne restent pas au niveau du sol.

L'aeonium ciliatum fait partie des espèces qui ont la plus grande longévité. Ses rosettes secondaires ayant tendance à prendre progressivement la place de la principale, elles accueillent à leur tour de nouvelles ramifications et le processus est presque sans fin.

Note :

Au nord de l'île de Tenerife, il se plaît aussi bien en lisière de forêt que sur les vieux toits de maisons dans les villages. Dans les deux cas, il se mélange facilement avec l'aeonium urbicum avec lequel il n'hésite pas à s'hybrider. La confusion entre les deux espèces devient alors inextricable !

Fiche technique

Nom botanique complet
Aeonium ciliatum (Willdenow)
Mode de production
Semis à la ferme botanique
Culture et entretien
Facile
Hauteur maximale
plus de 50 cm
Port de la plante
Arborescent
Exposition
Mi-ombre
Tolérance à l'humidité
Bonne
Tolérance aux fortes chaleurs
Bonne
Rareté en culture
Rare
Région d'origine
Archipel des Canaries

Guide de culture

Votre guide de culture pour toutes les espèces d'aeonium

À télécharger (format PDF) (67.87k)