Aeonium aizoon
  • Aeonium aizoon
  • Aeonium aizoon
  • Aeonium aizoon
  • Aeonium aizoon

Aeonium aizoon

17,00 €
TTC

Très distinct des autres aeonium de type greenovia, aeonium aizoon est le plus méconnu et le plus rare. Il se développe dans quelques montagnes de l'île de Tenerife, à une altitude comprise entre 1500 et 2300 m. C'est une plante délicate qui n'aime pas vivre en dehors de ses lieux de prédilection, sauf chez quelques passionnés qui auront suffisamment compris ses besoins. Ils profiteront alors longtemps de sa beauté.

Note : enfin disponible courant 2021 !

Quantité
Actuellement en culture

FERMETURE ESTIVALE

Les aeonium se reposent et les ventes sont interrompues pendant l'été. Reprise des commandes et des expéditions courant septembre. En attendant, n'hésitez pas à nous suivre sur notre page Facebook

Très distinct des autres aeonium de la section greenovia, l'aeonium aizoon est vraiment une plante de montagne. Ses rosettes sont d'un vert pale en hiver, légèrement plus foncées pendant les périodes de chaleur. Elle s'étend jusqu'à faire de véritables coussins qui, de loin, pourraient faire penser à nos sempervivum alpins. Elle reste au ras du sol, sauf bien sûr quand elle fleurit mais même là elle n'est pas haute.

L'hybridation de l'aeonium aizoon étant courante avec les autres espèces dont elle partage l'habitat (notamment aureum et dodrantale), il n'est pas toujours facile dans l'habitat de savoir quels sont les sujets totalement fidèles à l'espèce. Outre la petite taille, l'un des indices les plus sûrs consiste à s'assurer que la terminaison des feuilles soit une pointe et non un arrondi.

L'identification est d'autant plus subtile qu'il existe des formes d'aeonium aizoon totalement fidèles à l'espèce tout en ayant des rosettes d'une couleur gris bleu. Ces sujets eux aussi sont magnifiques.

Placez l'aeonium aizoon dans un endroit qui reste frais en été et évitez à tout prix de le laisser en serre pendant l'été. Son feullage peut très facilement brûler non seulement par un soleil trop ardent mais aussi avec de trop fortes chaleurs sans soleil direct. Il faut justement profiter de son caractère rustique pour la laisser se développer en plein air, sauf dans les régions où les hivers sont les plus rigoureux.

Une plante précieuse, extrêmement rare dans la nature comme en culture. Mais en raison du caractère délicat de sa culture, elle doit être adoptée par des jardiniers aguerris.

Greenovia et aeonium : 

En  se fondant sur des études de phytogénétique et notamment sur une publication de 1995 du chercheur Th. H. M. Mes (Institut für Pflanzengenetik und Kulturpflanzenforschung, Leibniz), les botanistes ont regroupé les genres ‘greenovia’ et ‘aeonium’. Toutefois, le nom de « greenovia » reste souvent utilisé pour parler des quatre espèces (aizoon, aurea, diplocycla et dodrantalis). Plus qu’un signe d'attachement à une tradition, cette manière de faire constitue une occasion d’insister sur la place toute particulière des greenovia dans le genre aeonium et sur leurs signes distinctifs, esthétiques notamment, qui les rendent si différents et attrayants.

Fiche technique

Nom botanique complet
Aeonium aizoon ou greenovia aizoon (Bolle)
Nom local
Bea de Güímar
Mode de production
Semis à la ferme botanique
Lieux de présence dans la nature
Tenerife (alt. 1000-1800 m)
Culture et entretien
Assez délicat
Type végétal
Développement horizontal par l'apparition de nouvelles rosettes
Couleur des fleurs (pétales)
Jaune brillant
UICN
VU D2
Hauteur maximale
10-20 cm
Port de la plante
Evasé
Exposition
Mi-ombre
Tolérance à l'humidité
Bonne
Rareté en culture
4- Très rare
Région d'origine
Archipel des Canaries

Guide de culture

Votre guide de culture pour toutes les espèces d'aeonium

À télécharger (format PDF) (67.87k)