Nouvelles informations au 5 août 2020 : accès à la page

Kerveat, le 16 juillet 2020

Chers amis,

La ferme botanique subit un cataclysme dont je ne pense pas à l'instant qu'elle pourra se remettre. En quelques jours, tous les aeonium périssent. Je ne peux ni ne veux donner de détail ici. Nous avons mis cela entre les mains des meilleurs scientifiques français et les conseils qui viendraient ici, malgré la gentillesse de leur intention, ne pourront pas aider.

J'ai perdu à ce jour la moitié de ma production. Mais le fléau va tellement vite que demain ce sera peut être la totalité. Jamais je n'ai vu, jamais même je n'ai entendu parler d'un phénomène aussi rapide et sans appel. C'est d'autant plus déroutant que les aeonium sont réputés résistants aussi bien aux maladies qu'aux parasites.

Je ne veux pas exclure un acte de malveillance mais je ne veux pas non plus en faire une piste prioritaire. Les analyses diront ce qu'il en est.

Il est trop tôt pour savoir si un nouveau démarrage sera envisageable un jour. Vous en serez informés de toutes les manières.

Pour les personnes qui ont effectué des commandes récemment, je serais profondément désolé et même affligé si j'apprenais que leurs plants sont touchés par le même fléau. Faites-le moi malgré tout savoir par mail. Mais hélas je ne serai a priori pas en mesure d'apporter un dédommagement, ce sinistre me mettant dans une précarité économique aigüe.

Je vous remercie pour votre confiance et pour vos encouragements dans cette aventure. Ma déception et ma tristesse, et peut-être les vôtres, sont à la mesure de la passion qui a suscité et entretenu cette initiative.

Hubert Debbasch